14 juin 2013

Jeûner pour bien vieillir

Le jeûne est la privation volontaire de nourriture, accompagnée le plus souvent d’une consommation d’eau (on l’appelle habituellement le jeûne hydrique). Ce jeûne met en marche des mécanismes d’adaptations physiologiques.

Lors du jeûne, la vitalité, habituellement utilisée pour la digestion, est re-dirigée pour nettoyer l’organisme et relancer les processus d’auto-guérison. Ce surplus d’énergie vitale permet une détoxination de qualité. Jeûner dans la joie et en partageant cette expérience est encore plus bénéfique pour la santé.

Préparation au jeûne et reprise de l’alimentation sont les deux phases un peu délicates du processus et réclament une approche progressive : régime végétarien strict la semaine qui précède, alimentation limitées aux seuls légumes la veille et l’avant-veille, purgatif pour vider l’intestin de ses toxine, reprise progressive d’une alimentation hypo-toxique sont généralement conseillés. Enfin dans les 3 premiers jours peut survenir une cure curative qu’il importe de distinguer de signes d’auto-intoxication qui imposeraient un arrêt du jeûne.

Mieux vaut être bien préparé et bien suivi, mais le jeûne, cette pratique ancestrale, peut être source de beaucoup de bienfaits.

Derniers articles du Blog

Jeûner pour bien vieillir

Lire l'article

Fruits et légumes... Plaisir et santé

Lire l'article

Faut-il labelliser les médecines douces ?

Lire l'article